« 5 raisons » pour lesquelles les milléniaux devraient avoir un testament

Dernière mise à jour : juil. 12

Toutes les générations ont un point commun: elles ne prennent pas le temps de rédiger de testament. Bien plus encore, l'écrasante majorité des milléniaux sont dans cette situation.


Certes, ce n'est pas agréable de penser que l’on va vieillir puis mourir, mais c'est une évolution fatale et inéluctable. Ceci est d’autant plus troublant en sachant que l’on a plus de biens qu'auparavant, tels que des actifs numériques, qui sont plus difficiles à retrouver au moment du décès.



1. Les milléniaux possèdent plus de biens qu'ils ne le pensent
2. Les milléniaux ont presque 40 ans
3. Les milléniaux possèdent une maison
4. Les milléniaux cohabitent plus
5. La vie des milléniaux est en ligne

Voici cinq raisons pour lesquelles même les milléniaux devraient avoir un testament.


1. Les milléniaux possèdent plus de biens qu'ils ne le pensent

De nombreux milléniaux ont l'impression de ne pas avoir de biens de valeur à laisser derrière eux, mais ce n'est souvent pas tout à fait exact. Possédez-vous de l'électronique? Un scooter électrique? Beaucoup de baskets de designers? Un pied-à-terre au centre-ville? Un compte bancaire numérique?


Un testament peut également porter sur le transfert d’actifs numériques tels que les sites Web, les noms de domaine et les crypto-monnaies. Ils peuvent même concerner des actifs incorporels tels que les droits d'auteur sur une chanson que vous avez écrite ou une marque sur une idée que vous avez eue.

2. Les milléniaux ont presque 40 ans

Les milléniaux les plus âgés ont déjà 40 ans. De plus, ils représentent un pourcentage de plus en plus élevé des personnes qui ont des enfants et achètent un bien immobilier.


Un testament vous donne la possibilité de contrôler qui reçoit vos biens à votre décès et, facultativement, qui servira de tuteur pour vos enfants. Un nombre grandissant de milléniaux sont également parents, et vous seriez donc bien inspirés à réfléchir à la façon dont vos enfants seront pris en charge si le pire devait se produire.


Étant donné que les mineurs ne peuvent pas hériter directement de biens, leur tuteur devra demander au tribunal une autorisation pour prélever des fonds. Les enfants n'auront accès illimité à l'héritage que lorsqu'ils ne seront plus mineurs.


Désigner un tuteur vous permettra de choisir qui s'occupera de vos enfants. Cela dit, c'est une bonne idée de discuter de cette décision avec la personne que vous souhaitez nommer comme tuteur.


Au cours de cette conversation, assurez-vous que le tuteur potentiel est disposé et capable d'assumer ce rôle. Après tout, le risque demeure que cette personne refuse de jouer ce rôle après votre départ ou qu’un tribunal décide que votre choix ne convient pas.


Avoir ces conversations à l'avance permet d’éviter ce genre de situation. Notez également que le tuteur nommé dans votre testament n'entre en jeu que si les deux parents sont décédés.

3. Les milléniaux possèdent une maison

De plus en plus de milléniaux ont des biens de valeur et sont propriétaires.

Or, qu'il y ait ou non un testament, la succession d'une personne paie toutes les dettes impayées qu'elle avait de son vivant, y compris les hypothèques.


Avoir un testament rend le paiement des dettes et la répartition des actifs beaucoup plus facile et plus rapide. Sans testament, le processus prend beaucoup plus de temps: une personne doit être nommée par le tribunal pour administrer la succession et il faut plus de temps au tribunal pour donner à cette personne les pouvoirs nécessaires.


En attendant, les factures s'accumulent. Les créanciers, y compris les créanciers hypothécaires, tentent toujours de recouvrir leurs créances et peuvent même vouloir prendre des mesures pour saisir les biens si les échéances hypothécaires sont ignorées.


4. Les milléniaux cohabitent plus

Le nombre de milléniaux qui choisissent de ne pas se marier augmente. Même ceux qui choisissent de se marier attendent d'être plus âgés.


Pour le nombre croissant de gens qui choisissent de vivre ensemble et de ne pas se marier, avoir un testament est encore plus important. Mourir sans testament est particulièrement problématique pour les couples non mariés qui vivent ensemble et contribuent aux dépenses.


En l'absence d'un testament stipulant clairement le partage des biens, ceux-ci seront attribués conformément aux lois ab intestat locales, et donc généralement aux parents du défunt. Cela signifie que même si vous et votre partenaire avez fusionné vos finances, vous ne recevrez aucun soutien pour parer à vos obligations financières si l'un de vous décède.

5. La vie des milléniaux est en ligne

Pensez aux marques que de nombreuses personnes associent à la génération Y: Facebook, Google, iTunes, Amazon, Spotify, Squarespace, Pinterest, Instagram, Hulu, Netflix et autres. Bien que les droits sur les films et la musique sur iTunes ne soit pas une priorité pour votre planification successorale, elle peut poser un problème unique.


Les biens numériques sont soumis à un ensemble de règles strictes. En effet, les lois érigent en infraction l'accès au téléphone ou à l'ordinateur de quelqu'un sans autorisation, même si la personne est décédée.


Lorsqu'un être cher décède, le moyen le plus simple de savoir quels sont leurs investissements, quelles factures ils paient et quels abonnements ou comptes en ligne ils détiennent est via leurs comptes de messagerie, auxquels on ne peut accéder sans autorisation. La génération Y doit en tenir compte et planifier correctement en donnant à quelqu'un l'autorisation d'accéder aux comptes et de gérer ce type de biens.


Prendre ces décisions à l'avance non seulement soulagera un peu le deuil vécu par votre famille et vos amis, mais leur fera également savoir quels étaient vos attentes et vos souhaits. La mort n'est pas un sujet agréable pour une discussion avec ses proches, mais vous serez heureux de l'avoir abordé.


Bien sûr, le fait de réfléchir à la façon de rédiger un testament reste stressant en soi, même si des sites comme celui-ci apportent un peu d’aide. Toutefois, pour de nombreux milléniaux, il est vraiment nécessaire de passer à l’acte.


Rédiger votre testament est une première étape, et elle est importante. Mais ce n’est pas suffisant. A l’ère du digital, l’étape suivante consiste à enregistrer votre testament en ligne. Sinon, que se passera-t-il si votre personne de confiance n’est pas en mesure de retrouver votre testament en temps utile? liteWill est la seule plateforme d’enregistrement des testaments disponible mondialement et qui offre la possibilité de conserver une copie de votre testament en ligne. «Un testament qui n’est pas en ligne, c’est comme un testament qui n’existe pas.»


Cette partie du site web est uniquement à titre informatif. Les déclarations et opinions sont l'expression de leur auteur, non de liteWill, et n'ont pas été évaluées quant à leur exactitude et leur exhaustivité; elles ne tiennent pas compte de possibles modifications législatives récentes. Les informations contenues dans cet article ne se substituent pas à des conseils fiscaux ou juridiques.

Nos produits

Conçus pour vous







20 vues0 commentaire