Choisir un tuteur pour votre enfant : les 5 questions à se poser

Dernière mise à jour : juil. 12


Lorsque vous attendez un bébé, imaginer que vous ne serez plus là est probablement la dernière chose à laquelle vous pensez, mais vous seriez heureux d'y avoir pensé si cela devait arriver. Comment parer à cette éventualité?


En désignant un tuteur dans votre testament et donc en ne présumant pas que vos parents ou beaux-parents viendront en renfort. Prévoir de protéger votre enfant en cas de décès de ses deux parents est une lourde responsabilité.


Vous voudrez en effet vous assurer que votre enfant est protégé en toutes circonstances, et donc en imaginant le pire. Mieux vaut éviter de se fier à des hypothèses et s’assurer que votre enfant sera en de bonnes mains quoi qu’il arrive.


1. À quoi voulez-vous que la vie de votre enfant ressemble?
2. Qui souhaitez-vous être le tuteur de votre enfant?
3. Quel est votre plan financier pour votre enfant?
4. Votre choix a-t-il encore du sens?
5. Qui est le plus susceptible de tout laisser tomber pour prendre en charge votre enfant immédiatement?

1. À quoi voulez-vous que la vie de votre enfant ressemble?

Ceci est probablement la première chose dont vous voudrez discuter avec le tuteur que vous choisirez de nommer en fin de compte. Peut-être importe-t-il pour vous que cette personne déménage, au moins temporairement.


De même, vous tenez sans doute à ce que le tuteur transmette à votre enfant les valeurs qui vous tiennent à cœur.

2. Qui souhaitez-vous être le tuteur de votre enfant?

Certains membres de votre famille se porteront peut-être volontaires si le pire devait arriver. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils seront à même de relever le défi.


3. Quel est votre plan financier pour votre enfant?

Posez-vous la question de savoir quel sera l'avenir financier de votre enfant en lisant et en essayant de comprendre toutes les polices d'assurance-vie que vous avez mises en place. Vous voudrez probablement aussi décider de la façon dont vos biens seront distribués à vos enfants et confiés à leur tuteur en attendant que votre enfant soit majeur.


En effet, un tuteur n'a pas besoin d'une formation en finance ou en droit. Vous êtes dès lors en droit de vous demander qui prendrait les décisions financières les plus judicieuses pour votre enfant.


Dans tous les cas, il est bon d’informer toutes les parties concernées de votre choix avant de rédiger ou de mettre à jour votre dernier testament afin de vous assurer qu'elles soient sur la même longueur d’onde.

4. Votre choix a-t-il encore du sens?

Il est important de réévaluer votre choix au fur et à mesure que la situation évolue.


Vous aviez pensé aux grands-parents quand votre enfant était nouveau-né. Mais 10 ou 20 ans plus tard, vos parents ont pris de l’âge et font face à des problèmes de santé.


Pendant ce temps, d'autres membres de votre famille ont peut-être fondé leur propre famille et se présentent comme de meilleurs candidats. Il s'agit ici de rester flexible et adaptable.


5. Qui est le plus susceptible de tout laisser tomber pour prendre en charge votre enfant immédiatement?

Tout en nommant un tuteur dans votre testament, il n’est pas inutile de désigner un remplaçant qui serait prêt à prendre la relève immédiatement au cas où votre premier choix ne serait plus disponible. Un ami de longue date ou un autre membre de la famille se présente en tout état de cause comme une meilleure alternative que l’assistance sociale.


Au bout du compte, le plus important est de s'assurer que votre enfant aura un foyer sûr et aimant, quoi qu’il vous arrive. Il est également tout aussi important d'informer la ou les personnes concernées de leur désignation et de faire comprendre votre décision à ceux que vous n'avez pas choisis.


Bien que ces conversations ne soient pas des plus agréables, la tranquillité d'esprit qu'elles procurent n'a pas de prix.


Rédiger votre testament est une première étape, et elle est importante. Mais ce n’est pas suffisant. A l’ère du digital, l’étape suivante consiste à enregistrer votre testament en ligne. Sinon, que se passera-t-il si votre personne de confiance n’est pas en mesure de retrouver votre testament en temps utile? liteWill est la seule plateforme d’enregistrement des testaments disponible mondialement et qui offre la possibilité de conserver une copie de votre testament en ligne. «Un testament qui n’est pas en ligne, c’est comme un testament qui n’existe pas.»


Cette partie du site web est uniquement à titre informatif. Les déclarations et opinions sont l'expression de leur auteur, non de liteWill, et n'ont pas été évaluées quant à leur exactitude et leur exhaustivité; elles ne tiennent pas compte de possibles modifications législatives récentes. Les informations contenues dans cet article ne se substituent pas à des conseils fiscaux ou juridiques.

Nos produits

Conçus pour vous




12 vues0 commentaire