Comment léguer des biens à mes enfants?

Dernière mise à jour : juil. 12

Le souhait de léguer des biens à ses enfants est souvent le premier facteur qui motive les gens à rédiger un testament. Bien que de nombreux points soient traités sous les thèmes «Comment rédiger mon testament?» et «Comment éviter 8 erreurs communes dans un testament», léguer des biens à des enfants soulève un certain nombre de questions supplémentaires traitées ici.

Léguer des biens à vos propres enfants
Léguer des biens à d'autres enfants
Comment léguer des biens?
- Nominativement
- En fonction du bien
- Restrictions basées sur l’âge

Léguer des biens à vos propres enfants

Si vous léguez des biens à vos enfants dans votre testament, il doit ressortir clairement qui sont vos enfants. Cela peut paraître évident, mais ce n’est pas le cas si vous avez des enfants issus de plusieurs mariages.


Léguer des biens à d’autres enfants

Vous envisagez peut-être de léguer des biens à d'autres enfants, tels que vos petits-enfants, filleuls, nièces et neveux. Il est alors plus facile de les citer individuellement plutôt que de les regrouper.


Comment léguer des biens?

Nominativement

Aussi évident que cela puisse paraître, si vous voulez faire un legs à un enfant dans votre testament, vous pouvez le faire en vous référant spécifiquement à l'enfant par son nom. Par exemple, «Je lègue 25.000$ à ma fille Anna Smith». Cela évite de nombreux problèmes liés à l’utilisation d’une expression générique, car il est instantanément clair à qui le legs est censé aller.


En fonction du bien

Si vous souhaitez laisser un héritage (une somme d'argent ou un bien particulier) ou votre succession résiduelle à vos enfants, il se peut que vous ne souhaitiez pas les nommer individuellement dans votre testament. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser des termes génériques pour qu'aucun enfant ne soit nommé spécifiquement et que les enfants à naître soient également inclus sans qu'il soit nécessaire de modifier votre testament. Par exemple, «Je lègue 25.000 euros à chacun de mes enfants».


Il est important de s’entendre sur qui est inclus dans le terme «enfants» pour les besoins d’un testament. Cela inclut-il les enfants adoptés, les beaux-enfants et les autres enfants? La meilleure façon d'éviter l'incertitude est, bien entendu, que votre testament spécifie exactement qui est inclus dans la définition. Mais s'il n'y a pas de définition, la loi applicable \ donne la réponse, et la plupart des systèmes juridiques se sont adaptés pour traiter tous les enfants sur un pied d'égalité.


Il est possible d'exclure certaines catégories de la définition dans votre testament, mais cela devient de moins en moins courant. Gardez à l'esprit qu'une telle disposition peut ne pas être exécutoire dans certains pays où tous les enfants doivent être traités sur un pied d'égalité ou où les enfants ne peuvent pas être complètement déshérités.


De plus, les beaux-enfants ne sont pas systématiquement inclus, à moins que le beau-parent n'ait légalement adopté l'enfant ou que le testament n'indique spécifiquement qu'ils sont inclus.



Restrictions basées sur l’âge

Dans certains pays, il existe une limite d'âge pour certains types de legs. Par exemple, un mineur ne peut pas posséder de bien immobilier, donc si vous souhaitez lui léguer des biens dans un testament, vous devrez compter sur son tuteur légal pour administrer le bien en question. Si vous laissez un héritage, vous pouvez également préciser que le bénéficiaire ne pourra pas recevoir l'héritage avant qu'il atteigne un certain âge ou remplisse une condition raisonnable comme le mariage ou la naissance d'un enfant.


Un représentant personnel peut être désigné pour recevoir un legs fait à un mineur. Il est judicieux de prévoir cela dans votre testament. Cependant, vous devez vous assurer que le représentant personnel désigné est fiable et est en mesure d'agir en fonction de vos souhaits.


Rédiger votre testament est une première étape, et elle est importante. Mais ce n’est pas suffisant. A l’ère du digital, l’étape suivante consiste à enregistrer votre testament en ligne. Sinon, que se passera-t-il si votre personne de confiance n’est pas en mesure de retrouver votre testament en temps utile? liteWill est la seule plateforme d’enregistrement des testaments disponible mondialement et qui offre la possibilité de conserver une copie de votre testament en ligne. «Un testament qui n’est pas en ligne, c’est comme un testament qui n’existe pas.»


Cette partie du site Web est à titre purement informatif. Les déclarations et opinions qui y figurent sont l'expression de leur auteur, non de liteWill. Elles n'ont pas été évaluées quant à leur exactitude ou leur exhaustivité et ne tiennent pas compte des développements législatifs récents. Les informations contenues dans cet article ne remplacent pas des conseils fiscaux ou juridiques.

Nos produits

Conçus pour vous







51 vues0 commentaire