Les 10 pièges à éviter en tant qu’exécuteur testamentaire


Si vous êtes choisi comme exécuteur testamentaire, ne vous lancez pas tête baissée dans cette mission. De manière générale, considérez cela comme un honneur plutôt qu’une corvée supplémentaire.


Si l’on entre dans les détails, voici quelques-unes des erreurs les plus fréquentes commises par un exécuteur testamentaire.


Erreurs personnelles
Erreur n°1: Ne pas être préparé
Erreur n°2: Se croire tout puissant
Erreur n°3: Ne pas communiquer
Erreur n°4: Choisir des amis comme conseillers

Erreurs juridiques
Erreur n°5: Attendre trop longtemps ou ne pas agir
Erreur n°6: Faire des distributions trop tôt
Erreur n°7: Tenter d'augmenter la valeur du patrimoine
Erreur n°8: Ne pas procéder aux publications
Erreur n°9: Payer des montants inexacts
Erreur n°10: Ne pas clôturer la succession

Erreurs personnelles

Erreur n°1: Ne pas être préparé

Le niveau de connaissance sur le rôle d'exécuteur testamentaire varie d’une personne à l’autre. Avant de commencer, faites des recherches et approfondissez vos connaissances sur tout ce que vous ne savez pas.


Un bon point de départ est d’essayer de comprendre la procédure judiciaire pour bien saisir le devoir de l’exécuteur testamentaire de toujours agir dans le meilleur intérêt de la personne décédée.

Erreur n°2: Se croire tout puissant

Vous avez été nommé exécuteur testamentaire parce que la personne décédée croyait en vous et pensait que vous seriez à la hauteur. Ne pensez pas que cela vous donne le pouvoir de changer la dynamique familiale qui peut être tendue depuis de nombreuses années.


De plus, si vous faites quelque chose que vous ne devriez pas, vous pouvez être tenu personnellement responsable.


Erreur n°3: Ne pas communiquer

Une des erreurs les plus courantes est de garder les informations par devers soi tout au long du processus. Maintenir le dialogue ouvert et la transparence sont la clé pour empêcher qu’un drame ne se produise entre les bénéficiaires du testament et les membres de la famille.


Un conseil supplémentaire: évitez le syndrome du bénéficiaire favori. En tant qu'exécuteur testamentaire, vous êtes tenu à un devoir d'impartialité qui consiste à être juste et honnête avec tous les bénéficiaires, et le processus de distribution s’en trouvera facilité.


Erreur n°4: Choisir des amis comme conseillers

Obtenir l’avis d’un professionnel est la meilleure chose à faire lorsque vous n'êtes pas sûr de savoir comment procéder en tant qu'exécuteur testamentaire, par exemple pour évaluer un bateau ou remplir une déclaration d’impôts.


Erreurs juridiques

Erreur n°5: Attendre trop longtemps ou ne pas agir

Souvent, l’exécuteur testamentaire se contente d'avoir une rencontre avec le greffier du tribunal et ne fait plus rien d’autre. Or, le travail de l’exécuteur testamentaire consiste à s'occuper de la succession du défunt et de le faire dans des délais raisonnables.


Si vous attendez trop longtemps pour agir, les factures vont s'accumuler, les bénéficiaires commenceront à se plaindre et les choses deviendront de plus en plus difficiles à gérer au fur et à mesure qu'elles prendront du retard.


Erreur n°6: Faire des distributions trop tôt

Quand quelqu'un meurt, les héritiers s'attendent à recevoir leur héritage assez rapidement. Ils peuvent même perdre patience.


En tant qu'exécuteur testamentaire, assurez-vous de ne pas distribuer les actifs de la succession trop tôt. Si vous le faites, vous pouvez être tenu responsable des erreurs commises. Avant de distribuer des biens aux bénéficiaires, payez d'abord toutes les factures, impôts et autres dettes en souffrance.


Erreur n°7: Tenter d'augmenter la valeur du patrimoine

Un exécuteur testamentaire n'a aucune obligation de faire croître la succession. Ne vous laissez pas tenter à utiliser vos connaissances en matière d’investissements pour essayer de gagner plus d'argent pour la succession.


Jouer en bourse est déjà risqué, le faire avec l'argent de quelqu'un d'autre l’est encore plus. Vu l'obligation légale de faire tout ce qui est dans le meilleur intérêt de la succession et votre responsabilité personnelle qui est en jeu, ne faites pas d'investissement d’un type qui vous est inconnu ou qui est plus risqué que celui effectué par un investisseur moyen. Si certains actifs de la succession sont déjà sur le marché boursier, surveillez-les pour vous assurer qu'ils ont une bonne rentabilité sur le marché de référence et sont diversifiés.

Erreur n°8: Ne pas procéder aux publications

Si quelqu'un laisse une dette, elle doit être payée par la succession.


Pour ce faire, l’exécuteur testamentaire peut devoir publier des annonces officielles du décès d’une personne et de l’ouverture de la succession. Les créanciers ont le droit d'être dûment informés et dans un certain délai de la possibilité de faire valoir leurs droits.


Erreur n°9: Payer des montants inexacts

De manière générale, les frais d'administration de la succession, les frais funéraires et hospitaliers doivent être payés en premier lieu, suivis par toutes les autres créances ou factures connus, et ce avant de procéder à la distribution des biens aux bénéficiaires. Assurez-vous de le faire correctement afin que vous ne soyez pas tenu personnellement responsable des erreurs.


Erreur n°10: Ne pas clôturer la succession

Tous les impôts et dettes ayant été payés et les biens distribués aux bénéficiaires, la succession doit être officiellement clôturée. Beaucoup d’exécuteurs testamentaires vont jusqu’au bout du parcours, mais oublient de fermer officiellement la succession.


Rédiger votre testament est une première étape, et elle est importante. Mais ce n’est pas suffisant. A l’ère du digital, l’étape suivante consiste à enregistrer votre testament en ligne. Sinon, que se passera-t-il si personne n’est en mesure de retrouver votre testament en temps utile? liteWill est la seule plateforme d’enregistrement disponible mondialement qui offre la possibilité de ranger votre testament en ligne. «Un testament qui n’est pas en ligne, c’est comme un testament qui n’existe pas.»


Cette partie du site web est uniquement à titre informatif. Les déclarations et opinions sont l'expression de leur auteur, non de liteWill, et n'ont pas été évaluées quant à leur exactitude et leur exhaustivité; elles ne tiennent pas compte de possibles modifications législatives récentes. Les informations contenues dans cet article ne se substituent pas à des conseils fiscaux ou juridiques.

Nos produits

Conçus pour vous



13 vues0 commentaire