Votre testament: liste de choses à penser

Dernière mise à jour : nov. 15


Rédiger un testament n’est pas aussi simple que de remplir un simple formulaire. Plusieurs étapes doivent être franchies, y compris ouvrir une bonne bouteille de vin, pour s’assurer qu’un testament atteigne l’objectif poursuivi.


Cette liste de choses à penser a pour but de se poser les questions de base avant de rédiger un testament et de savoir que faire après sa rédaction. Si vous décidez de consulter un avocat, parcourir ces différentes étapes vous aidera à vous préparer pour votre rendez-vous avec votre avocat.


Dressez une liste des biens que vous souhaitez inclure dans votre testament

Pensez à tout ce que vous possédez, y compris les biens immobiliers, les effets personnels, les véhicules, les comptes bancaires, les assurances-vie et les plans de retraite. Une fois que vous avez fait cet inventaire, décidez de quels biens vous souhaitez léguer et de ceux dont vous souhaitez vous défaire par d’autres moyens.


Le testament n’est que l’une des nombreuses façons de transmettre des biens lors d’un décès. Ce n’est pas toujours le meilleur moyen ni le moins onéreux car, selon le pays où vous vivez, ce testament devra passer par une procédure judiciaire connue sous le nom d’homologation qui résulte en frais de justice et peut prendre des mois voire des années.


D’autres méthodes de transmissions de biens sont les assurances-vie et les plans de retraite. Les biens ainsi transmis ne passeront pas par l’homologation, à moins qu’il n’y ait une irrégularité.


Pour les assurances-vie et les plans de retraite, vous devez simplement vous assurer d’avoir choisi un ou plusieurs bénéficiaires.


Rassemblez certains documents

Cet exercice vous aidera à compléter la liste de vos biens et des personnes à qui vous souhaiteriez les transmettre.

Il s’agit principalement des documents suivants:

  • Actes de naissance

  • Actes notariés

  • Renseignements quant aux emprunts hypothécaires

  • Numéros des comptes bancaires et financiers

  • Polices d’assurance-vie

  • Papiers des véhicules

Après avoir analysé ces documents, n’oubliez pas de les conserver en lieu sûr et faites savoir où ils se trouvent aux membres de votre famille ou à une personne de confiance. Le fait de pouvoir retrouver aisément ces documents en cas de décès facilitera la transmission rapide de vos biens aux personnes de votre choix.


Choisissez les bénéficiaires et ce que vous aimeriez qu’ils reçoivent

Le bénéficiaire, appelé légataire, est la personne ou l’organisation qui reçoit un bien par l’entremise d’un testament. Le bien ainsi transmis est également connu sous le nom de legs.


La personne qui rédige le testament est connue sous le nom de testateur. En tant que testateur, vous pouvez recourir à un testament pour faire des legs aux personnes de votre choix, y compris des organismes de bienfaisance ou des écoles.


Vous pouvez choisir quel bien léguer à quel bénéficiaire. Vous voudrez peut-être donner une somme d’argent à un tuteur, un bien immobilier à un parent proche ou des objets ayant une valeur sentimentale, telles des œuvres d’art ou des bijoux, à un ami proche.


Pour éviter des discussions entre des membres de la famille, vous devriez indiquer clairement le nom et le type de relation que vous entretenez avec la personne qui sera censée recevoir les biens matériels et ceux ayant une valeur sentimentale. Il est facile de répartir une somme d’argent de plusieurs façons, mais cela n’a pas de sens de diviser ainsi ainsi le collier antique de votre grand-mère.


Dans certains pays, il est permis de tenir une liste distincte d’effets personnels que l’on peut mettre à jour sans avoir à rédiger un nouveau testament. Dans ce cas, et dans la mesure où cela est permis, votre testament devra mentionner l’existence de cet addendum qui ne peut comprendre ni des biens immobiliers ni des éléments intangibles tels qu’une somme d’argent ou des comptes en banque.


Choisissez un exécuteur testamentaire (facultatif, mais recommandé)

L’exécuteur testamentaire est la personne qui gère la succession et communique avec le tribunal à propos de l’administration de la succession. L’exécuteur testamentaire a plusieurs tâches à remplir, notamment:

  • Aviser les bénéficiaires, les créanciers et les administrations du décès du testateur

  • Payer les dettes et les impôts sur la succession

  • Distribuer les legs aux bénéficiaires

  • Vendre certains biens de la succession

Choisissez comme exécuteur testamentaire une personne responsable, et prévoyez un remplaçant au cas où la personne de votre choix ne serait plus disponible après votre décès. Avant de désigner ces personnes dans votre testament, faites-leur savoir que vous avez l’intention de les choisir comme exécuteur testamentaire et tentez des voir si elles émettent des réserves a ce sujet.


Si une personne dans votre entourage est connue pour faire de mauvais choix personnels et financiers, il n’est pas prudent de la nommer comme exécuteur testamentaire. Être exécuteur testamentaire peut prendre du temps et s’avérer difficile. Demandez-vous si la personne de votre choix aura le temps et le soin de gérer votre succession.


Si vous avez des biens de grande valeur ou si vous voulez éviter des conflits familiaux, vous devriez songer à nommer un avocat, un comptable ou une institution financière comme exécuteur testamentaire. Dans ce cas, et ce avant de le prévoir dans votre testament, il est préférable d’obtenir confirmation de leur part qu’ils seront disposés à accomplir cette mission et quels seront leurs honoraires.


Choisissez un tuteur pour vos enfants mineurs (facultatif, mais recommandé)

Si vous avez des enfants mineurs, vous devriez décider qui prendra soin d’eux et gérera leur argent. Cette personne, appelée tuteur, aura la garde légale de vos enfants, veillera à ce qu’ils aient accès aux soins de santé, soient éduques et leur fournira nourriture et logement.


Lorsque vous choisissez un tuteur, posez-vous les questions suivantes:

  • La personne que vous choisissez sera-t-elle physiquement capable de s’occuper de vos enfants?

  • Vos enfants ont-ils de bonnes relations avec cette personne et son conjoint?

  • Approuvez-vous la façon dont cette personne élèverait vos enfants?

  • Est-ce que ce sera un fardeau trop lourd pour cette personne d’élever vos enfants?

Les enfants mineurs auront également besoin de cette personne pour gérer les biens qu’ils recevront dans la succession. Cette personne doit être digne de confiance et capable de gérer une somme d’argent de manière responsable.


Si un membre de votre famille est avocat ou comptable, il pourrait être un choix naturel. Reste à voir si cette personne a un contact facile avec les enfants.


Dans le cas contraire, vous devriez songer à designer une première personne en tant que tuteur et une autre personne pour gérer les finances.


Signez le testament correctement

Pour qu’un testament soit valable, il doit être signé correctement. Dans certains pays, cela signifie qu’il doit être écrit, daté et signé de votre main et dans d’autres pays, qu’il soit contresigné par un certain nombre de témoins.


Dans ce dernier cas, en général, deux témoins doivent assister à la signature du testament et jurer que vous l’avez signé. De plus, chaque témoin doit être majeur et ne peut pas être bénéficiaire de votre testament.


Par contre, les témoins n’ont pas besoin de connaître le contenu du testament. Ils ont seulement besoin de savoir que vous déclarez que le document en question est votre testament.


Conservez le testament en lieu sûr

Un testament est inutile si personne n’est en mesure de le retrouver. Assurez-vous que votre testament soit gardé dans un lieu sûr mais également accessible.


Certains cabinets d’avocats gardent en dépôt des testaments pour leurs clients. Vous pouvez également ranger votre testament dans le tiroir de votre bureau à la maison ou dans un autre endroit sûr et faire savoir aux membres de votre famille où le trouver.


Évitez d’utiliser des endroits difficiles d’accès, comme un coffre-fort dont vous seul connaissez la combinaison. Une solution plus facile consiste à ranger votre testament dans un registre de testaments en ligne, tel que liteWill.


Rédiger son testament est une première étape. Il est tout aussi important de ranger son testament en ligne, afin qu’il soit retrouvé en temps utile. liteWill est la seule plateforme mondiale qui offre la possibilité de ranger son testament en ligne.


« Un testament qui n’est pas en ligne, c’est comme un testament

qui n’existe pas.»


Cette partie du site Web est fournie à titre d’information seulement. Les déclarations et opinions sont l’expression de leur auteur, et non de liteWill, et n’ont pas été évaluées pour leur exactitude, leur exhaustivité ou les modifications de la loi. Les informations contenues dans cet article ne remplacent pas les conseils fiscaux ou juridiques.

Our Products

Designed with You in Mind









18 vues0 commentaire